Alexandra missir

Décoratrice d’intérieur et graphic designer

Diplômée en architecture d’intérieur et visual merchandising

Passionnée de photographie et d’art visuel

J’ai fait mes armes dans les magasins Ikea puis les vitrines de Chanel pour réaliser que ma passion est de capter les personnalités pour imaginer un cocon sur mesure.

Plus que de la décoration c’est une vision globale de votre mode de vie et de vos goûts que je veux garder. Mon but est de dévoiler vos profondes problématiques (: sentiment d’oppression, de malaise, de lassitude…) pour en prendre compte dans les solutions que je vous proposerai (: tri, accessoirisation, mouvement des meubles…). Soulager votre charge mentale et voir l’enthousiasme dans vos yeux sont mes priorités.

Ma volonté durant tout le processus est d’agir de façon consciente et responsable. Trouver l’équilibre entre l’économie de temps et d’énergie et l’écoute de ses petits plaisirs.


Mon Histoire

« Lányok !»… ce mot qui ne veut rien dire ici me rappelle beaucoup de souvenirs. Il me renvoie à mon enfance lorsque nous étions en Hongrie dans le pays de ma maman. C’est comme ça que ma famille hongroise nous appelait ma sœur et moi. « Les filles ! ». Quand on nous grondait après avoir retourné la chambre ou qu’on nous appelait pour la énièmes fois pour le dîner.

L’enfance est un monde merveilleux d’insouciance, de découvertes et de rêves que l’on a tous gardé en nous et qu’il est bon de retrouver parfois. Personnellement j’ai ce besoin de garder un lien avec mes racines et c’est grâce à elles que j’arrive à me sentir chez moi. J’adore la chaleur des petits espaces et j’en ai fait ma spécialité. En faisant vivre la « moi enfant » dans mon petit appartement parisien, je garde cet équilibre essentiel à ma vie d’adulte.

Faire vivre notre version « enfant » c’est tout simplement être à l’écoute de son instinct, de ses envies et de ses valeurs profondes. Ensemble parlons de vos contradictions. Elles forment votre personnalité et nous aideront à créer un intérieur singulier qui vous ressemble. Dans quel autre endroit sur terre que dans notre nid douillet les possibilités sont elles si nombreuses ?

Mon premier conseil alors pour vous sentir mieux chez vous est celui-ci: Soyez attentionné.e avec le.la gamin.e qui sommeille en vous et dansez, riez, dessinez, admirez…

Avec amour,

Alexandra.