L’Histoire de… l’Artiste Indépendante

Paris
Un tout petit studio sans vie avait besoin de chaleur et de confort...

Envies

Marie-Line, 24 ans, a emménagé dans cette résidence aux appartements identiques après de nombreux voyages et logements différents. Sans attache particulière, cette artiste aux nombreux talents loue pour un an un studio aux meubles sans âme. Un comble pour une jeune femme sensible et aux goûts affirmés qui a un bagage rempli de souvenirs marquants… Personnaliser ce lieu était alors le mot d’ordre pour créer un cocon.

Besoins

Ces 13 mètres carré devaient accueillir toutes les activités du quotidien de Marie-Line : un coin sommeil et détente, un coin bureau, mais aussi de la place pour recevoir ses amis, bouger son corps sur un tapis de yoga le jour et sur des sons endiablés le soir. Dans la vie de cette compositrice, la musique tient une grande place, et c’est sur un piano qu’elle travaille ses enregistrements.

A V A N T
A V A N T

L’Histoire

Il était une fois, des objets divers et variés qui tombèrent en tête à tête avec un lit et un bureau, pas très commodes… le lit glacial de premier abord s’adoucît au contact de la grosse couette en lin, d’un bleu texturé, rassurant, enveloppant. Tourné dans le coin le plus douillet de la pièce, il emmène la table de chevet avec lui. Celle-ci réchauffe son plateau contre une planche de bois de récupération.

Vers le mur opposé, le bureau se fraie un chemin. Là, il offre à notre artiste, l’étendue de ses talents : compact et efficace il se case entre 2 rangements toute hauteur pour un maximum d’optimisation de l’espace. Dorénavant, il s’entend mieux avec les idées et les inspirations de Marie-Line qui décorent les murs et délimitent le coin studieux. Quant à la grande fenêtre donnant sur une cours verdoyante, elle se pavane en compagnie du piano au milieu de la pièce. Un espace restreint rendu singulier, où les petits pieds nus sont accueillis chaleureusement par un grand tapis moelleux, et où la personnalité de Marie-Line s’exprime.


Mood Board :


Il est facile de customiser du petit mobilier, même sans l’abîmer : ici, j’ai coupé dans une chute de planche de sapin un carré un peu plus grand que le plateau du meuble que j’ai simplement posé dessus. La poignée a été changée, et cette table de chevet blanche et banale est maintenant réchauffée avec des touches de bois !



Marie-Line aime être au contact de la nature. Ses photographies, ses boîtes en bois mais aussi des matériaux tels que, le lin ou la laine sont mis à l’honneur pour qu’elle puisse vivre dans un environnement qui lui ressemble. L’atout du studio, c’est cette ouverture sur un extérieur végétalisé : le piano posé devant ne cache pas la lumière du jour et offre à Marie-Line une vue dégagée sur la nature. (et les voisins !Et oui nous sommes à Paris ! Pensez à un petit voilage blanc si cela vous gêne !)

Vous l’avez compris dans mon article Construire un coin bureau dans le salon, j’estime qu’avoir un espace dédié au travail et à la création est très important, même dans un petit espace. Se créer sa bulle d’inspiration est indispensable pour des journées de travail sereines. Chez Marie-Line, nous nous sommes servies de la hauteur du mur pour exposer les affiches de ses films préférés. Cela permet encore une fois de personnaliser ce coin, mais aussi de délimiter visuellement l’espace bureau.

Je remercie Marie-Line de m’avoir laissé carte blanche sur cet article qui lui est dédié et je suis ravie d’avoir pu passer de bons moments ensemble pour le travailler ! J’espère que vous avez tous découvert ses superbes reprises au piano/voix, si ce n’est pas le cas, rendez-vous sur Instagram !

Écrit avec amour,

Alexandra.

Recommended Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *