L’Histoire de… l’Homme Confiant

Rueil Malmaison

Une pièce chargée de souvenirs, à égayer...

Besoins

… c’était le souhait de Bernard, 61 ans. Pendant 20 ans ils ont dormi dans cette chambre à deux. Il est maintenant seul après de nombreuses années éprouvantes. Effacer les démons du passé était nécessaire pour se tourner vers le présent. Lorsque nos murs renferment le souvenir d’une épreuve douloureuse on a le pouvoir de les transformer, pour aller mieux.

Envies

Après un bon coup de propre pour repartir sur de bonnes bases, la pièce était une enveloppe vide qu’il fallait réchauffer. Le magnifique mur ocre matérialise la tête de lit et habille déjà la pièce de tons chauds. Ce qu’il manquait c’était de la vie. Sans changer les meubles Bernard voulait une chambre à coucher simple, paisible et non envahie par des distractions. Mettre son pyjama et s’y reposer sont ses seules volontés pour y être heureux.

L’Histoire

Il était une fois un lit conjugal qui connut des jours heureux. Des années plus tard c’est une autre vie qui s’offre à lui. Frais comme un sou neuf et mis en valeur avec son osée tête de lit, il se couvre d’amour avec une housse de couette offerte par la famille. Le parquet en bois, la couleur terre cuite et le lin invitent à l’apaisement par l’allusion à la nature.

Si le tapis discret fait des infidélités à une autre pièce de la maison, c’est pour réconforter la chambre et apporter sa chaleur. Il fallait compléter ce cocon de douceur par d’autres touches de textile, par-ci, par-là, mais ce qui donne à la pièce toute son âme, c’est le bois sombre et solide de la chaise et des tables de chevets qui trônaient autrefois fièrement à Marseille, dans l’appartement des parents de Bernard. De doux souvenirs pour ne garder près de soi que le meilleur.


Les sources de lumière modifient considérablement l’atmosphère d’une pièce. En plus des lampes murales sur la tête de lit, j’ai profité d’un lampadaire présent dans la maison qui ne servait plus pour le placer dans la chambre. Pensez à bien nettoyer vos vieux objets, ils révèlent parfois un beau potentiel. Ensuite, pour lui redonner une seconde vie, j’ai retiré l’abat-jour premier prix pour le remplacer par un neuf, simple mais plus moderne. Et j’ai choisi une ampoule adaptée aux besoins de la pièce : douce et chaude.



Les objets qui ont une valeur sentimentale doivent absolument être exposés chez vous comme cette jolie guirlande en papier offerte et réalisée avec amour.



A V A N T
A V A N T
A P R È S

Vieille moquette arrachée, murs bleus flashis nettoyés et repeints, le changement a été radical pour revenir sur une base saine.


J’espère que cette histoire pleine d’émotion vous aura touché et que Bernard, mon papa, est heureux dans son cocon 👋🏻. Merci de m’avoir fait confiance pour t’aider à avancer.

Écrit avec amour,

Alexandra.

Recommended Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *